La dépendance affective

Je suis très très sollicitée par Les Femmes, les Hommes sur la relation qu’ils ou elles n’arrivent pas à instaurer comme ils ou elles le souhaiteraient, relation où ils ou elles font des efforts , sont aidant (s) (es), patient(s) (es)….pour rien ….La question posée est « comment on fait pour être heureux (se) en amour ? et je rajouterais sans y laisser sa santé mentale ?
L’amour est aveugle…
Malheureux, malheureuse en amour…C’est hélas, le fléau le plus partagé au monde ! Que l’on soit Égyptien, Espagnol ou Français, c’est pareil .
Pourquoi ce sentiment si « tendre », qui doit nous porter, nous transformer, nous transcender fait- il parfois si mal ? pourquoi parfois devient – il si douloureux que certains en décident de ne plus vivre ? d’en abréger leur peines, leurs souffrances, leur vie ?
Que s’est il passé ? tout était si merveilleux au début …
J’ai cru, j’ai espéré, j’ai attendu, j’ai fait des efforts, je l’ai aidé, je pensais que ….Pourquoi , Pourquoi tout a changé, d’un coup ?
Effectivement, devant tant de détresse, je me suis interrogée et j’interroge . Et j’entends, « si , j’avais bien remarqué au début un signe, un petit truc qui ne m’avait pas plu …mais je me suis dit « personne n’est parfait », c’est « le prix à payer », j’avais peur de me retrouver « vieille fille » .
Et puis, les langues se délient : « il m’aimait mais il ne m’aidait pas , ou il ou elle ne m’a jamais offert un restaurant ou il ou elle ne voulait pas d’enfant…ou il ou elle était indépendant (e) ou il ou elle ne me présentait pas à ses amis, à ses parents » …
Or, l’amour se reconnaît au plaisir et au bonheur qu’il procure, non au tourment, à l’obsession et à la souffrance qu’il engendre. Je laisse la parole maintenant à des patients (es)..Allez lire quelques témoignages,