Qu’est ce que le décodage biologique des maladies ? Comment guérit-on en Décodage Biologique ?

Le décodage biologique reprend l’idée que notre corps parle à notre place et nous signifie par des maladies, malaises le trop plein de stress que nous n’arrivons pas à exprimer.

Aujourd’hui bien des experts du monde médical s’accordent à reconnaître le psychosomatique en amont, en déclenchement de la pathologie. Or, la médecine classique continue de ne « traiter » que la partie malade, sans prendre en considération dans ses traitements ce lien corps esprit.

Choc émotionnel et somatisations

Pourtant, la question peut se poser. Un choc psychologique important ne pourrait il faire s’effondrer les défenses naturelles d’un individu et l’amener à tomber malade ? La maladie serait- elle la partie  « voyante » d’une situation stressante, angoissante pour l’individu ?

Personne en fait ne connaît les causes d’une maladie. La médecine a réussit de fantastiques progrès dans les méthodes d’investigation, de soins mais reste impuissante devant les raisons d’une maladie et donc dans certains cas, elle a du mal à enrayer son processus d’évolution.

C’est là où le décodage biologique se différencie en recherchant les raisons à la maladie, dans l’histoire du patient, dans ses stress vécus. Quelle serait l’origine de la baisse de ses défenses immunitaires et de sa maladie ?

Cette pratique préconise pour retrouver la santé d’identifier le stress « responsable » et de le solutionner, le relativiser, le dépasser.

COMMENT GUERIT-ON EN DECODABE BIOLOGIQUE  ?

Il s’agit de mettre en place parallèlement au protocole médical classique avec le médecin, une prise en charge psychologique, pour  travailler avec le patient sur ce qui a pu déclencher la maladie.  Puis, restaurer les capacités d’adaptation du patient devant ce stress.(voir l’article : comment la parole peut guérir)

La recherche des causes

Pour se dégager de tout stress, il faut déjà en trouver l’origine. Ce peut être des évènements anciens pénibles, occultés et porteurs d’émotions dévastatrices comme une attitude face à la vie, des demandes excessives auxquelles on croit devoir répondre… le rythme effréné de nos journées  etc

La surcharge émotionnelle

Au passé traumatisant même enfoui dans l’inconscient,  s’ajoutent en plus les différents tracas de la vie quotidienne. Très rapidement et  insidieusement nous basculons alors dangereusement en sur stress. Parce que nous ne nous écoutons pas assez, parce que nous ne nous ménageons pas, jusqu’au moment où nous devenons stressés en permanence, en épuisant tout notre capital énergie et nous tombons malade.

D’où la nécessité vitale de dépasser, de digérer le problème, de trouver des solutions ou de se faire une raison pour que la maladie cesse d’évoluer (au début bénigne puis de + en + destructrice  parfois jusqu’à la mort).