les tests de Q.I Ados, Adultes

Les tests de QI

Vous avez été nombreux, à plébisciter cette page, à vous reconnaître et à me demander à moi, qui suis « psy » et HP, si je pouvais vous faire passer des tests . C’est chose faîte ! Aujourd’hui, je partage mon cabinet, avec une psychologue habilitée à le faire et j’assure le suivi thérapeutique des HP.

La passation des tests, étant une spécificité réservée aux neuro-psychologues ,  j’ai longtemps renvoyé vers des cabinets spécialisés, avec plus ou moins de bonheur selon les retours qui m’en étaient faits par les patients. Je ne parle même pas de l’absence d’échange autour de la suite à donner aux tests en vue d’aider le patient que j’avais adressé, à dépasser ses blocages, parce que c’est le but tout de même.

Passation des tests

Au cabinet, chacun dans son domaine assure sa spécificité dans son domaine d’expertise. Si vous venez au cabinet, c’est bien que vous avez envie de travailler avec moi, par rapport au fait que je suis comme vous,  c’est pour ça que j’ai scindé les parties pour pouvoir le faire.

En ce qui concerne proprement le bilan neuropsychologique , je ne vais rien vous apprendre que vous n’ayez à mon avis, lu par ailleurs ; surtout si vous êtes HP et que de base, vous ne croyez pas ce qu’on vous dit.

1) Il y a trois phases, la première, elle est vitale….c’est un entretien où il n’y a pas de tests, une conversation à bâtons rompus où vous nous parlez de vous, de vos questions, de votre parcours….et le but c’est de voir si oui ou non, il est pertinent de vous faire passer un test….Je ne vais proposer un test à quelqu’un dont je pense que la problématique se situe ailleurs….Parce que vous, vous avez peur des tests, mais nous, nous devons gérer la déflation, il ne faut pas une attente démesurée après les tests….Ce n’est pas une identité d’être HP !

2) L’épreuve des tests…..principalement les échelles dites de Wais

La Wechsler Adult Intelligence Scale ou Wais (Échelle d’intelligence pour adultes selon le psychologue qui l’a inventé, du nom de David  Wechsler) est un test conçu pour mesurer l’intelligence des adultes, et celle des jeunes de plus de 16 ans.

La WAIS est composée de plusieurs tests brefs, les sous-tests. Chaque sous-test commence par un item (une question, un problème) simple, pour progresser sur des items de plus en plus difficiles à résoudre.

Comment ça se passe ?

L’échelle se compose de tests dits verbaux et de tests non-verbaux, dits tests de performance (puzzles, cubes, etc.).

Chaque sous-test donne un nombre de points au participant. Lorsque le test est terminé, les points sont transformés en scores par le psychologue. Ces scores correspondent à la performance du participant par rapport à une population générale. Le score global donne un Quotient intellectuel ou QI.

L’interprétation des scores qui en résultent (les QI et les scores aux sous-tests) est effectuée par la psychologue mais inclut aussi les entretiens : c’est un tout . IL peut y avoir d’autres tests complémentaires qui peuvent s’avérer nécessaires pour affiner un bilan.

3) La restitution

Troisième phase, c’est la restitution écrite et orale  des tests que vous avez passés.

Je m’explique, La psychologue vous rend un support écrit (vos tests) et elle commente les résultats. C’est important, parce que nombre de patients me montrent un test ou viennent avec leurs tests sans savoir s’ils sont ou pas HP….et c’est vrai qu’à la lecture c’est flou….Parfois, à se demander si le professionnel n’a pas osé marqué qu’il n’y a pas de quotient intellectuel qui sort de la norme, et pourtant ce n’est pas un drame.

Les tarifs

Les tests  durent à peu près entre 1 h 30 et 2 h. Le coût en est de 380 euros , c’est quand même cher, c’est pour ça que je mets en évidence deux choses :

l’une …il n’est pas question, « si je peux me permettre », de passer des tests, sous pression, sous stress.

On attend que la pression retombe….Pourquoi ?  Parce que ça peut fausser le résultat….et on peut se retrouver à la lecture du compte rendu de tests avec un résultat «équivoque ».

A  deux, trois points près, je lis que la personne que j’ai face à moi n’est pas « haut potentiel »…pourtant, moi, en face, je vois …en tous cas quelqu’unde « hors norme », d’atypique…donc on évite de rater ses tests.

Idem, tous les surdoués sont hypersensibles mais tous les hypersensibles ne sont pas surdoués….Pareil, il faut éviter trop d’enjeux à la lecture d’un compte rendu, il faut éviter une déflation trop brutale, on est là pour être heureux…Donc la première consultation en amont des tests, elle est non négociable….

Voilà, on va ouvrir un blog, et je vais vous y mette des exemples de séances, de suivi, je vous y mettrais aussi une conférence que j’ai donnée sur les hauts potentiels et leur accompagnement spécifique. De semaine en semaine, vous suivrez les évolutions de ceux qui ont franchi le cap…et qui avancent avec moi.

A vous tous qui lisez, courage !